FPDR / Casse Pipe


FLORIAN PUGNAIRE ET DAVID RAFFINI

 

Casse Pipe 2009

Vidéo HD, 26 minutes

 

 

https://vimeo.com/96473895

 

 

Au temps de Napoléon 1er, lorsqu’un soldat était blessé sur le champ de bataille, on l’opérait à vif. Pour seule consolation, le patient pouvait fumer une pipe d’opium pendant l’intervention. Lorsque la pipe (en argile) tombait et se brisait au sol, on savait que le soldat était mort. On disait qu’il venait de « casser sa pipe ». Du 1er au 4 mai 2009 s’est déroulée près de Venise une reconstitution historique à l’occasion du bicentenaire de la bataille de Porcia. De nombreux soldats, artificiers, et médecins de la grande armée venus de toute l’Europe, élurent domicile sur l’ancien champ de bataille, parés à revivre les discours, les batailles, et les amputations. Casse pipe est l�������������������������������������������������histoire d’un soldat-médecin qui déserte une reconstitution de bataille. Le film commence au cœur d’un combat opposant l’armée napoléonienne aux autrichiens. La reconstitution, empreinte d’une volonté de cohérence et de réalisme historique, est peu à peu détournée de manière fictionnelle. Notre caméra, qui commence par capter l’évènement, entre progressivement dans la fiction en suivant deux médecins au milieu des tirs d’artillerie et des batailles rangées. La guerre reconstituée se fait de plus en plus intense et chaotique, rythmée de chants guerriers et de tambours, et le film bascule. Nous suivons alors un déserteur, qui évolue dans une atmosphère fantastique et enveloppante. Il s’égare progressivement dans un monde en décomposition, totalement anachronique, accompagné par une présence qui se manifeste par des chutes d’arbres, des insectes, ou de la fumée.